shutterstock_1536388574.jpg

Fractures et tassements vertébraux

Les fractures vertébrales peuvent arriver à n'importe quel âge mais le choc provoquant la fracture varie selon l'âge. Chez un jeune, sans problème osseux particulier, il faut un choc relativement violent (accident voiture, chute lieu élevé...) pour provoquer une fracture vertébrale car l'os a une certaine solidité. Plus on avance en âge, et en particulier chez la femme (avec la ménopause), l'os perd en solidité (on parle d'ostéopénie voire d'ostéoporose), et un choc peu violent (simple chute sur les fesses, effort de soulèvement charge lourde) peut entrainer une fracture vertébrale: dans ce contexte, on parlera alors de tassements vertébraux ostéoporotiques.

1) fractures vertébrales dans un contexte de choc violent

Ces fractures rentrent dans le cadre d'accident violents et sont en général prises en charge par le SAMU sur place qui transfert ensuite les patients vers de grands centres de polytraumatisés. Le traitement est la plupart du temps chirurgical. Les très rares atteintes neurologiques (paraplégie, tétraplégie) surviennent principalement dans ce contexte.

Dans les cas où la fracture arrive dans un contexte un peu moins violent et que le patient est pris en charge aux urgences, un avis spécialisé doit toujours être demandé car il faut évaluer si la fracture est stable ou instable. Dans ce 2e cas, un traitement chirurgical de stabilisation pour être proposé.

2) tassements vertébraux ostéoporotiques

Ces fractures sont toujours stables, et ne provoquent aucun risque d'atteinte neurologique. Si ce n'est pas le cas, il faut alors rechercher une origine secondaire du tassement (os pathologique, métastase, cancer, lésion infectieuse...). Le seul problème que pose ces tassements est la douleur provoquée. Le tassement consolide en 3 mois en général. L'intensité et la durée de la douleur est variable d'une personne à une autre. Si la douleur reste supportable, le traitement repose sur des antalgiques et éventuellement une ceinture. Cette ceinture a juste un but antalgique. Aucun corset n'est nécessaire pour stabiliser, celui ci étant même plus nocif que bénéfique car s'il est porté de manière prolongé, il fait fondre tous les muscles du dos.

Dans les cas où la douleur est très intense (nécessité de morphine pour soulager), un traitement chirurgical de type cimentoplastie peut être proposé. Ce traitement est très efficace et rapide sur le soulagement de la douleur.